Myriam Jarmache—Chanteuse, Danseuse, Comédienne


La 3eme oreille


 









Comment rendre le monde meilleur,
on ne fait qu'aggraver les choses

John Cage

J'ai rêvé qu'une troisième oreille me poussait sur le crâne et que quelqu'un m'en informait

"excuse moi, je crois que tu as une 3eme oreille qui te pousse sur ton crâne".

Je me suis réveillée avec cette sensation et j'aime l'idée que nos rêves sont aussi nos réalités.

La musique est le moteur principal de mes démarches artistiques.

J'écris pour percevoir autrement. Et me surprendre.

La musique crée un espace, c'est cet espace invisible que je veux enquêter inciser creuser. Partir d'une
partition musicale, j' y mets du corps et des mots. La danse et le théâtre aident à cela, à raconter une histoire et rentrer en relation avec l'autre.

Dans le monde lyrique j'ai souvent souffert du manque de proximité avec les spectateurs.

J'aimerai créer des moments de rencontre et d'altérité, à partir du chant mais de l'anecdotique aussi.

Prendre le temps de se reconnaître.

Celui qui entend reçoit écoute et se casse avec ou sans applaudissement, je l'ai vu et lui aussi m'a vu.

Mon envie est de partir d'un répertoire musical qu'on pourrait qualifier de "classique, d'écriture savante" et d'y extraire quelque chose de plus embryonnaire.

Mon parti prix est de transformer et renouveler l'écoute, de prendre des libertés que j'appelle extractions de notre patrimoine musicale.

Quelle proximité m'apporte Stravinsky dans son écriture ? Quel sous texte ou histoire je me raconte si je m'identifie à Carmen, quand j'entends l'opéra de Georges Bizet...

Qui es tu toi quand tu écoutes quelques chose. Quel est ton discours, ton secret dans cet espace vibratoire,
mélodique, récits, souffle...

C'est ce que je cherche.

L'humain dans la musique, sa vulnérabilité.

Qui je suis ?